Le président serbe Alexander Vučić a convoqué d’urgence le Premier ministre, les membres du gouvernement et les structures de sécurité pour les consultations, ont rapporté les médias de Belgrade.

Des consultations ont été nécessaires après la déclaration de la Commission européenne, où le référendum en Catalogne est comparé à la situation dans la province serbe contestée du Kosovo-Metohija.

La CE, qui a déclaré le référendum catalan inconstitutionnel, a déclaré que la situation ne peut être comparée, car l’Espagne est membre de l’UE.

« En ce qui concerne la reconnaissance du Kosovo, c’était un contexte spécifique. La position a été adopté par de diverses déclarations, résolutions de l’ONU, de la communauté internationale. Un contexte très spécifique avec des raisons spécifiques », a déclaré le porte-parole officiel Margaritis Skinas, qui n’ a pas indiqué la spécificité du moment.

Etiquette: ;