Un garde-frontière russe a été tué dans un échange de tirs avec des inconnus armés qui tentaient de franchir la frontière russe dans la région de Koursk.

Frontière ukrainienne

L’attaque a été perpétrée par deux personnes qui tentaient de pénétrer en Ukraine depuis le territoire russe. L’un des assaillants a été interpellé, alors que l’autre s’est fait exploser, rapporte le Service fédéral de sécurité.Selon un communiqué diffusé par le Service, l’incident a eu lieu le 30 septembre dans la région de Koursk, frontalier avec la région ukraineinne de Soumy.

« Dans un échange de tirs, l’un des individus s’est fait exploser, et l’autre a été arrêté. Un garde-frontière a reçu des blessures mortelles », indique le FSB.

Les motifs des assaillants ne sont pas connus pour le moment.

Etiquette: