La Cour de sûreté de l’Etat à Abou Dhabi a confirmé la condamnation à 10 ans de prison prononcée contre un Iranien pour avoir partagé des informations et tenté d’exporter du matériel destiné au programme nucléaire de Téhéran, a indiqué l’agence officielle émiratie WAM.

La cour a rejeté l’appel formé par la défense après une première condamnation en avril.

Cette affaire est antérieure à la levée des sanctions internationales contre l’Iran, décrétée après l’accord en 2015 avec des puissances mondiales sur le programme nucléaire iranien qui était un sujet d’inquiétude pour les voisins arabes de la République islamique.

Etiquette: ;