Le leader catalan, Carles Puigdemont vient de déclarer en réaction aux affrontements d’hier dans cette région que le monde entier a été témoin des violences et répressions exercées par le gouvernement espagnol.

Puigdemont a en plus demandé au gouvernement  espagnol de sortir ses forces de la région.

Madrid a qualifié d’illégal le référendum d’indépendance; tout comme la Commission européenne qui s’est prononcée dans le même sens aujourd’hui.

Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne a eu lieu hier, 1er octobre 2017, en présence de milliers de forces anti-émeutes et de policiers espagnols expédiés en Catalogne depuis Madrid. Dans plusieurs bureaux de vote, les policiers s’en sont même pris aux votants.

Madrid a annoncé qu’il y a eu 893 blessés dont 4, grièvement.

Etiquette: ;