L’avocate russe Natalya Veselnitskaya a qualifié comme « la trahison de leur propre peuple » les actions des autorités du Canada, qui ont adopté leur propre version de la «loi Magnitsky». L’avocate bien connu qui a traité des affaires dans le cadre du document anti-russe, a présenté son opinion sur ce qui c’était passé dans le réseua Facebook.

« Aujourd’hui, les politiciens du Canada ont trahi leur peuple: avec l’argent de leurs contribuables, ils ont payé un couloir vert régulier aux les criminels fugitifs et les prêtres.

Maintenant, comme par habitude, Canada verra un « nouveau Prevezon » sur l’exemple du nouveau « Denis Katsyv », « qui a obtenu un dollar de l’argent du sang, volé au peuple de la Russie »; on ouvrira des enquêtes, porteront les juges et procureurs russes sur les listes de « non-entrée » au Canada, comme si ceux-là voulaient la visiter, leurs biens mythiques seront arrêtés et les enquêtes vont pourrir pendant des années avec un résultat zéro jusqu’à ce que la génération de ces politiciens prêts à trahir leur peuple et à la danse au sein d’un groupe criminel transnational change», a écrit Veselnitskaya.

«L’histoire de « l’avocat-enquêteur, qui a été tué pour avoir refusé ses dépositions » est un fake universel et le plus cynique dles décennies récentes (qui d’autre pour lui demanderait – s’il avait examién quelque chose et s’il avait été battu – il est mort, n’avait pas donné d’explications, mais cela ne l’empêche pas de tout en se basant sur les mots anonymes des politiciens). La piste fausse de l’argent dont l’un des «complices de vol d’argent du budget russe» a parlé à un soi-disant idéologie – Perepelichny (Qui peut le vérifier – il est mort tout de suite, et il n’avait pas donné de dépositions à cette occasion) n’emmènera jamais nul organisme d’application de la loi et la cour aux véritables voleurs des fonds budgétaires », – a ajouté l’avocat.

Etiquette: