La rencontre scandaleuse entre l’avocat Natalya Veselnitskaya et Donald Trump Jr. a été « décevante ». C’est Veselnitskaya qui a déclaré dans l’interview exclusive à notre agence.

Elle voulait être écoutée au Congrès. Et Trump attendait que l’avocate russe pour lui apporterait des matériels compromettant Hilary Clinton. Ils ne se sont pas compris.

« Le soutien que j’ai demandé à M. Donald Trump Jr., en lui parlant de l’histoire de Browder, du lobbying de la « loi Magnitsky », des mensonges que Browder et ses technologues ont trouvés après la mort de Magnitsky et que les membres du Congrès ont acceptés sans vérification, des raisons pour lesquelles tout avait été accepté sans vérification, de l’argent criminel qui était venu à New York en 2007, et depuis 2008 a commencé à être financé pour le parti démocratique. Sur les deux les campagnes électorales de M. Obama », dit au «News Front» Veselnitskaya.

Mais toutes les histoires de Goldstone, qui a écrit qu’il y avait une sorte de rencontre avec le procureur royal et qu’il y aurait une sorte d’intermédiaire, n’ont rien à voir avec des événements réels. Alors que j’ai averti Goldstone par écrit que j’avait besoin de soutien au Congrès. Et j’ai demandé sa permission d’amener avec moi à la rencontre avec Donald Trump Jr, Rinat Akhmetshin qui traiterait ces questions au Congrès « , a-t-elle dit.

« Je vais vous en dire plus : si j’avais l’occasion de faire apporter la même information à Mme Clinton, je lui dirais exactement la même chose », souligne Vsennitskaya.

Qui a assité à cette réunion avec Trump Jr., quels autres politiciens a rencontré Natalia Veselnitskaya aux États-Unis, comment et pourquoi elle est arrivée aux États-Unis autant que d’autres détails qui ont créé l’histoire choquante de « l’espionne russe » Natalia Veselnitskaya, racontée à l’ interview exclusive et paru sur notre chaîne.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: