En l’espace de deux ans, au moins 239 personnes ont trouvé la mort en France suite à des attaques terroristes. À titre de comparaison, 89 soldats français ont été tués lors des opérations en Afghanistan.

Le nombre de victimes tuées sur le sol français suite à des attaques terroristes a atteint 239 personnes depuis 2015, relate le FrontPage Magazine.

Des musulmans
Or, leur nombre serait en fait beaucoup plus élevé, les autorités françaises excluant du bilan officiel les victimes tuées suite aux attaques dont le motif islamiste soulève des questions, souligne le site.

Par comparaison, 89 soldats français ont trouvé la mort en Afghanistan, dont 70 suite à des actions militaires, conclue le FrontPage.

La menace terroriste reste élevée en France, qui est touchée par une série d’attentats djihadistes depuis janvier 2015. La dernière attaque en date s’est déroulée dimanche, lorsqu’ aux cris d’Allahou Akbar un homme a poignardé deux cousines de 20 ans sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille, avant d’être abattu par une patrouille de militaires de l’opération Sentinelle.

L’attaque, revendiquée par le groupe Daech, survenait avant le vote, prévu mardi, à l’Assemblée nationale d’un projet de loi antiterroriste controversé qui vise à transposer dans le droit commun certaines mesures de l’état d’urgence instauré par l’ancien gouvernement socialiste après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris (130 morts).

Etiquette: ;