L’administration des Etats-Unis pourrait soutenir un projet de loi autorisant les migrants arrivés illégalement sur le territoire américain quand ils étaient mineurs à obtenir un statut de résident permanent, voire accéder à la citoyenneté américaine.

Donald Trump a mis fin le mois dernier au programme de protection des « Dreamers » (Daca) mis en place par Barack Obama en 2012 et qui protégeait quelque 800.000 bénéficiaires, expliquant que son prédécesseur avait outrepassé ses droits en l’instaurant.

Il a dans la foulée appelé le Congrès à adopter un texte permettant de protéger les bénéficiaires du Daca.

« Dans le cadre d’un texte raisonnable, ces individus pourraient devenir des résidents permanents légaux avec une voie d’accès à la citoyenneté », a déclaré Michael Dougherty, du ministère de la Sécurité intérieure, lors d’une audition au Sénat.

Etiquette: ;