La «République du Kosovo» autoproclamée ne va pas essayer de devenir membre de l’organisation internationale de l’UNESCO, ont déclaré les autorités de Pristina.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que la « décision pragmatique » de reporter l’adhésion à l’UNESCO et à l’Interpol a été prise en étroite coopération avec les partenaires occidentaux.

Dans le même temps, Pristina est toujours considéré comme l’un des domaines de travail prioritaires pour rejoindre diverses organisations internationales.

Après l’Assemblée générale des Nations Unies, Pristina a déclaré qu’elle avait assez de votes pour rejoindre l’UNESCO. Ces tentatives évoquent la furreur en Serbie, car il s’agit de protéger les monuments culturels et religieux, que les Kosovars ont détruits eux-mêmes dans les années de guerre et d’après-guerre.

Etiquette: ; ;