Un Belge de retour de Syrie a été engagé pour devenir conducteur de train technique pour Infrabel quelques semaines après avoir écopé de trois ans de prison avec sursis dans un dossier de terrorisme.

Il a été licencié neuf mois plus tard, rapportent jeudi VTM Nieuws et RTL-TVI. Zakaria H., 30 ans, est parti en Syrie entre septembre 2013 et mars 2014. Il y a résidé dans une maison fréquentée notamment par les djihadistes belges Abdelhamid Abaaoud et Najim Laachraoui.

En décembre dernier, il a été condamné à trois ans de prison avec sursis. Quelques semaines plus tard, il a été engagé sans problème pour devenir conducteur de train technique pour Infrabel. Il a suivi une formation rémunérée pendant neuf mois.

« Le screening réalisé dans le cadre de ce recrutement l’a été dans le respect des lois de la vie privée. Il n’a rien révélé d’anormal. Lorsque la condamnation de l’intéressé a été connue, il a été licencié conformément au règlement interne et a immédiatement quitté l’entreprise », a réagi HR-Rail, l’employeur du personnel des chemins de fer.

Tant qu’une décision de justice n’est pas définitive, notamment pendant le délai de recours et en cas d’appel, elle ne figure pas dans l’extrait de casier judiciaire.

Etiquette: