Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a commenté la probabilité de changer le vecteur de politique étrangère d’Ankara.

Comme Çavuşoğlu l’a déclaré dans une interview au magazine allemand Der Spiegel, la Russie a toujours été et reste partenaire de la Turquie.

Selon lui, la crise des relations turco-russes a commencé après novembre 2015, lorsque les Turques ont abattu un avion militaire russe au-dessus de la Syrie. « Maintenant, nous revenons étape par étape à la situation d’avant la crise », a déclaré Çavuşoğlu.

En ce qui concerne le contrat d’achat du S-400 SAM, le ministre a noté qu’Ankara «aurait préféreré acheter de tels systèmes aux alliés de l’OTAN, mais cela n’avait pas eu lieu».

« Par conséquent, nous avions besoin d’une alternative. Mais cela ne signifie pas qu’Ankara a tourné le dos à la coopération avec l’Occident. En 2015, les ministres de nombreux pays de l’OTAN m’ont réclamé la résolution du conflit avec la Russie. Maintenant, ces mêmes ministres se plaignent de la coopération de la Turquie et de la Russie « , a déclaré Cavusoglu.

Etiquette: ;