Le leader du Parti socialiste espagnol Pedro Sanchez a demandé aujourd’hui au chef du gouvernement séparatiste catalan, Carles Puigdemont, de « tout arrêter » et de renoncer à une déclaration d’indépendance unilatérale dès aujourd’hui comme il l’envisage.

« J’espère, s’il nous regarde, qu’il nous écoute, qu’il arrête tout, qu’il ne lance pas la déclaration unilatérale d’indépendance », a dit le leader des socialistes en annonçant qu’il « soutiendra la réponse de l’Etat », qui pourrait inclure la suspension de l’autonomie régionale en cas de déclaration unilatérale.

Etiquette: