Angela Merkel a réaffirmé dans un entretien téléphonique avec son homologue espagnol Mariano Rajoy son « soutien pour l’unité de l’Espagne » alors que la Catalogne menace de faire sécession, a indiqué aujourd’hui un porte-parole de la chancelière allemande.

La chancelière s’est entretenue « de la situation en Espagne  » samedi avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker puis avec le chef du gouvernement espagnol, a précisé Steffen Seibert, lors d’une conférence de presse à Berlin.

Dans son entretien avec Rajoy, « elle a réaffirmé son soutien pour l’unité de l’Espagne et ils ont discuté de moyens pouvant renforcer le dialogue interne en Espagne dans le cadre de la constitution », a ajouté le porte-parole.

L’Espagne est plongée dans la crise depuis la tenue le 1er octobre d’un référendum d’autodétermination interdit par la justice et non reconnu par Madrid, que les indépendantistes estiment avoir remporté. Il avait été émaillé de violences policières qui avaient choqué l’opinion. La semaine dernière, le porte-parole de la chancelière avait décliné tout commentaire sur ces violences et souligné qu’Angela Merkel n’avait aucune volonté de jouer les médiatrices entre les deux parties.

La situation était particulièrement tendue lundi alors que le président séparatiste de la Catalogne Carles Puigdemont n’écarte toujours pas une déclaration d’indépendance dès mardi si Madrid refuse une médiation.

Etiquette: ;