Le naufrage d’un bateau chargé de Rohingyas fuyant les violences, dont cette minorité musulmane est victime en Birmanie, dimanche soir près de la côte du Bangladesh a fait au moins deux morts et de nombreux disparus, selon des officiels bangladais.

Selon des responsables des garde-frontières et des garde-côtes, environ une centaine de personnes étaient à bord du navire lorsqu’il a coulé à l’embouchure de la rivière Naf qui sépare la Birmanie et le Bangladesh.

« Nous avons récupéré deux corps. Deux personnes ont été secourues », a indiqué un commandant des garde-côtes, Alauddin Nayan. Le responsable a ajouté que, parmi les personnes présentes dans le bateau qui a coulé, une quarantaine étaient des adultes. « Les autres étaient des enfants », a-t-il affirmé, en précisant que des recherches avaient été lancées pour tenter de retrouver des survivants.

Plus d’un demi-million de Rohingyas ont fui vers le Bangladesh au cours des six dernières semaines pour échapper à la répression de l’armée birmane déclenchée après des attaques de postes-frontières par des rebelles rohingyas.

Etiquette: ;