Les USA ont menacé, récemment, de placer le nom du CGRI sur la liste des groupes terroristes.

Le général de division Mohammad-Ali Jafari, commandant en chef du Corps des gardiens de la Révolution islamique a réagi aux allégations des Américains, avertissant que si ces informations s’avéraient exactes, le Corps des gardiens de la Révolution islamique considérerait l’armée américaine, n’importe où que ce soit surtout au Moyen-Orient, comme un ennemi, tout comme c’est le cas de « Daech ».

Для плеера требуется установить Flash Player

La juriste et analyste politique Elie Hatem nous explique les conséquences d’une telle prise de position par les USA.

Etiquette: ;