L’ancien président salvadorien Armando Calderon, qui avait supervisé la sortie du pays de la guerre civile dans les années 1990, est mort à l’âge de 69 ans, a annoncé le 9 octobre sa famille.

Calderon, qui fut président de 1994 à 1999 alors que le pays entamait sa reconstruction, est décédé à Houston où il avait été hospitalisé dans un état critique, du fait du cancer dont il était atteint.

Calderon, qui était l’un des fondateurs du parti conservateur Arena, avait lancé lorsqu’il était au pouvoir une série de réformes économiques, notamment la privatisation du secteur des télécoms et des caisses de retraite.

Etiquette: