La France s’est engagée à accueillir 10.000 réfugiés d’ici octobre 2019, dont 3.000 issus de missions de protection au Niger et au Tchad, dans le cadre des programmes de réinstallation de migrants, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

Le ministre en a fait l’annonce en marge d’un entretien avec le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

Lors d’un mini-sommet avec plusieurs pays européens le 28 août à Paris, le président Emmanuel Macron avait proposé « d’identifier » au Niger et au Tchad les ressortissants « qui ont droit à l’asile » pour « les mettre en sécurité le plus rapidement » possible, sans toutefois donner de chiffres.

Etiquette: