Le chef de la junte militaire en Thaïlande a promis aujourd’hui d’organiser en novembre 2018 des élections, sans cesse repoussées depuis le coup d’Etat de mai 2014.

« En novembre 2018, il y aura une élection. C’est clair ? », a déclaré le général Prayut Chan-O-Cha devant la presse au siège du gouvernement.

Depuis la visite du général à la Maison Blanche le 3 octobre, les médias thaïlandais pointent du doigt les atermoiements du régime militaire: à Donald Trump, le général Prayut a promis des élections pour 2018, mais depuis son retour la junte restait muette sur le sujet.

« Le président Trump a salué l’engagement de la Thaïlande sur une feuille de route, qui mènera à des élections libres et justes en 2018 », assure le communiqué commun publié le jour de la rencontre par la Maison Blanche – qui a fait grand bruit en Thaïlande.

Etiquette: ;