L’ancien Premier ministre et le Président de l’Albanie Sali Berisha a publié dans un réseua social un message choquant qu’à la frontière entre l’Albanie et le Kosovo il y a le transport illégal des enfants pour la «transplantation clandéstine».

«A la frontière de l’Albanie et du Kosovo, il y a des enfants d’avant 18 anspour la la transplantation d’organes. Les agents de police obtiennent des pots de vin, environ 150 euros. Jusqu’à présent quatre enfants, enlevés dans les villages pauvres ont été transporté», a éctit – Berisha dans son message l’information reçue d’un officier de police.

Il a demandé au bureau du procureur d’enquêter cette appel.

Selon d’autres sources, plusieurs jeunes enfants ont disparu quelques mois derniers de la locacité de Dragash au Kosovo-Metohija.

Dans les années de geurre et d’après-guerre, le Kosovo est devenu un endroit terriblement célèbre en raison du commerce « noir » des organes humains.

Etiquette: ;