Le bilan des trois attentats-suicides perpétrés, mercredi, dans la capitale syrienne Damas, s’est élevé à 2 morts et à plusieurs blessés, selon l’agence de presse SANA.

L’agence a rapporté, citant des sources au sein du ministère syrien de l’Intérieur et de la Direction de police de Damas, que 3 kamikazes se sont faits exploser à l’aide de ceintures explosives dans l’avenue Khaled bin Al-Walid dans la ville de Damas.

Selon ces sources, «deux kamikazes ont tenté de prendre d’assaut le bâtiment de la Direction de la police, dans l’avenue Khaled bin Al-Walid, à Damas, tandis que la police les a affrontés, et ils ont fini pas se faire exploser devant l’entrée du bâtiment de Direction de la police », notant qu’un «troisième kamikaze s’est fait exploser après avoir été piégé par les policiers devant le Souk de Bala dans le périmètre du même quartier, ce qui l’a poussé à se faire exploser».

Dans le même contexte, des sites électroniques proches du Régime ont indiqué que les deux morts sont des policiers. Deux enfants ont été également blessés en plus de plusieurs autres policiers.

Un poste de police dans le quartier d’Al-Maydan dans la capitale syrienne avait été le théâtre, la semaine écoulée, d’une série d’attentats-suicides ayant fait 17 morts et plusieurs blessés.

Etiquette: ;