Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou s’est déclaré satisfait par les résultats des exercices russo-biélorusses conjoints Zapad 2017, qui ont prouvé la capacité des deux États d’assurer leur sécurité.

Les exercices stratégiques russo-biélorusses Zapad 2017 ont démontré que les deux États étaient en mesure de garantir ensemble leur sécurité militaire, a déclaré M. Choïgou au cours d’une réunion mardi.

«Les objectifs des exercices Zapad 2017 ont été atteints. Les forces armées de Russie et de Biélorussie ont fait montre de leur haute efficacité pour assurer la sécurité militaire de l’Union des deux pays», a affirmé le ministre.

Un soldat participe aux exercices Zapad 2017

Il a souligné qu’au cours des exercices il est devenu clair que le niveau d’entraînement des troupes s’est élevé et que les deux États étaient capables de relever les défis posés à leur sécurité militaire.«Au cours des manœuvres, une attention particulière a été accordée à l’interopérabilité des états-majors des différents niveaux lors de la planification des opérations des troupes par le commandement unifié», a noté le ministre.

Il a signalé le caractère purement défensif des exercices, qui n’avaient pas de précédent «de par leur ouverture».

«Je tiens à souligner que la visée de l’exercice, telle que conçue par les états-majors généraux de Russie et de Biélorussie, était purement défensive. L’exercice a été couvert par 548 journalistes russes et étrangers qui ont publié environ 16.000 articles, dont plus de 5.000 à l’étranger», a conclu Sergueï Choïgou.

Les exercices conjoints Zapad 2017 ont été organisés sur le territoire de la Biélorussie et de la Russie entre le 14 et le 20 septembre sous le commandement des chefs d’état-major des forces armées des deux pays.

Les manœuvres, engageant 12.700 militaires, environ 680 pièces d’armements et véhicules, ainsi qu’environ 70 avions et hélicoptères et 10 navires, ont été suivies par 95 observateurs de 50 pays.

Etiquette: ; ;