Le ministère des Affaires étrangères des États-Unis a annoncé dans un communiqué que les États-Unis se retirait de l’UNESCO. 

Washington a accusé l’institution internationale d’être «anti-israélienne». Les États-Unis ont annoncé jeudi leur retrait de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). «Cette décision n’a pas été prise à la légère, et reflète les inquiétudes des États-Unis concernant l’accumulation des arriérés à l’Unesco, la nécessité d’une réforme en profondeur de l’organisation, et ses partis pris anti-israéliens persistants», a précisé le département d’État dans son communiqué. Washington avait déjà suspendu sa participation financière en 2011 après l’admission de la Palestine comme État membre.

Tel-Aviv n’a pas manqué de suivre l’exemple de ses partenaires d’outre-océan.

Mais pour quelles raisons et dans quels objectifs les deux Etats ont procédé a leur pas décisif ?

André Chamy, juriste et analyste politique, nous répond.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: