L’Union européenne a toutes les peines à faire comprendre, notamment à la Serbie, sa position de fermeté contre l’indépendance de la Catalogne, dix ans après avoir accepté de facto celle du Kosovo.

Or, jamais Bruxelles n’a officiellement réussi à se mettre d’accord sur une position commune. L’éditorial de Koha ditore.

C’est une véritable déclaration d’amour que Recep Tayyip Erdoğan, en visite en Serbie durant trois jours, a faite à Novi Pazar mercredi 11 octobre. Et les habitants du Sandžak, qui avaient fait le déplacement en masse, ont réservé un accueil triomphal au « sultan ». Mais derrière les roucoulements se cachent des objectifs bien plus pragmatiques, avec de gros sous à la clé.

En 2016, 62 pénalités ont été infligées aux députés serbes, dont 60 pour les seuls membres de l’opposition. Aujourd’hui, ils montent au créneau pour dénoncer un acharnement destiné à les faire taire.

Cela fait maintenant une centaine de jours qu’Ana Brnabić est arrivé au pouvoir en Serbie. Accusée par les groupes d’opposition serbes de servir de « pinkwashing » au Président Vučić, quel est le bilan d’étape de la Première ministre ?

Mardi 10 octobre se tenait la première Gay Pride officielle de Pristina. Environ 200 personnes y ont participé dans une ambiance festive, malgré les menaces proférées avant la manifestation.

Depuis le début des années 1990, le mouvement est régulier et inexorable : les mémoires des oustachis et des tchekniks sont réhabilitées en Croatie et en Serbie. Pour promouvoir quel type de société ? L’historien croate Hrvoje Klasić converse avec son homologue serbe Srđan Milošević, sous l’oeil d’Omer Karabeg.

Naser Orić, l’ancien commandant de la défense de l’enclave de Srebrenica, a été acquitté des soupçons de crimes de guerre qui pesaient contre lui. La justice a estimé que l’accusation avait échoué « à lever tous les doutes ».

Après ses campagnes contre l’avortement, la puissante ultra-droite catholique croate s’est trouvé un nouveau cheval de bataille : les violences faites aux femmes. Selon ces militants, ces agressions ne sont pas une question de « genre ».

Elles veulent accoucher naturellement, sans médicalisation superflue, dans leur environnement intime. Pourtant, en Roumanie, accoucher à domicile est de fait illégal. Ainsi, de nombreuses femmes risquent leur vie et celle de leurs nouveau-nés à cause d’un système de santé déficient.

La récente loi d’augmentation des salaires du secteur public bouleverse déjà le budget des collectivités locales, en particulier dans les zones rurales. L’hiver arrive et certaines communes n’ont plus de quoi payer le bois de chauffage, l’éclairage public ou le ramassage des ordures.

L’esprit d’entreprise et le travail indépendant sont souvent présentés comme les recettes d’un bon développement économique. Mais dans une société désindustrialisée comme celle de l’Albanie, où le taux de chômage reste important, c’est aussi le signe de la paupérisation d’une grande partie des travailleurs. L’analyse d’Artan Sadiku.

À quelques jours des élections municipales, le 15 octobre, la campagne est loin de passionner la population macédonienne. Une nouveauté cependant : les candidats des sociaux-démocrates (SDSM) et de l’Union démocratique pour l’intégration (BDI) ne se présentent pas dans les villes où leur partenaire de coalition a plus de chances de l’emporter.

50 000 billets vendus en huit heures et beaucoup de déçus. C’est le record de Slavi Trifonov, chanteur de pop-folk et présentateur d’une émission télévisée qui porte son nom. Mais le petit écran ne semble plus être assez pour la star, qui veut créer son parti politique pour, excusez du peu, « changer le système ».

Avec un peu plus de deux millions d’habitants, dont 200 000 appartenant à des minorités nationales, la Slovénie est considérée comme un modèle de protection des groupes minoritaires en Europe. Une excellence de façade qui dissimule des réalités contrastées sur le terrain.

La ville de Sarajevo risque bien de perdre encore un espace vert. La municipalité a décidé de construire un énième centre commercial en plein centre de la capitale bosnienne, sur le site du parc Hastahana, là même où devait ouvrir le Musée du siège.

L’hippodrome de Belgrade est l’une des dix installations sportives les plus anciennes au monde encore en activité. Mais il est délabré et abandonné à son sort. L’Association des amateurs de chevaux affirme qu’il a délibérément été conduit à la banqueroute, en vue de l’exploitation de son terrain et de sa revente à des investisseurs.

Etiquette: