Sur fond de déploiement de matériels militaires turcs dans le gouvernorat syrien d’Idlib où une «zone de désescalade» doit voir le jour, Damas a exigé le retrait immédiat et sans condition des forces turques de son territoire, présence qu’il qualifie d’agression.

La Syrie condamne l‘incursion turque dans le gouvernorat d’Idlib, dans le nord-ouest du pays, et exige le retrait immédiat et sans préalable des forces armées turques de son sol, a déclaré une source au sein du ministère des Affaires étrangères du pays, cité par l’agence SANA.

La source a en outre ajouté que cette «agression turque n’a aucun rapport avec les ententes parachevées par les pays garants lors du processus d’Astana, et constitue une violation de ces accords». Et de souligner qu’Ankara devait honorer les ententes conclues.

«La République arabe syrienne exige le retrait immédiat et sans condition des troupes de son territoire et souligne que cette incursion est une agression flagrante qui ne peut être justifiée», est-il indiqué.

Etiquette: