La décision de mettre fin aux négociations avec la Turquie sur son adhésion à l’Union européenne ne sera pas adoptée lors du prochain sommet de l’UE à Bruxelles, a annoncé la chancelière allemande Angela Merkel samedi dans un message vidéo hebdomadaire publié sur le site du gouvernement allemand.

«J’ai dit que nous voulions discuter de la situation avec la Turquie, par conséquent, avions demandé à la Commission d’établir un rapport, bien sûr, nous n’allons pas prendre la décision. Mais je voudrais entendre l’opinion de mes collègues sur les conclusions que nous pouvons en faire», a-t-elle dit.

L’un des facteurs qui ont amené Berlin à reconsidérer ses relations avec Ankara, selon la chancellerie de la République fédérale d’Allemagne, sont les arrestations nombreuses menées par les autorités turques.

« Il y a de nombreux cas où les gens, de notre point de vue, sont injustement emprisonnés, parce qu’ils surveillent avec anxiété l’évolution de la situation politique dans le pays », a déclaré Mme Merkel. « Je n’attends pas à de décisions concrètes, mais je prévois une discussion très ouverte », a-t-elle ajouté.

Etiquette: ;