L’action «Autodétermination pour la Transcarpatie» a eu lieu la veille devant le bâtiment de l’ambassade d’Ukraine à Budapest, la capitale hongroise, a parlé d’elle sur sa page Facebook l’ambassadeure d’Ukraine en Hongrie Lioubov Nepop.

Plus tôt, Kiev a protesté contre cette action parce que, dit l’ambassadeure, les organisateurs avaient déclaré totu d’abord qu’ils exigeaient « l’autodétermination et la liberté de Transcarpathie ruthène, des communautés ethniques polonaise, bulgare, roumaine, arménienne qui vivent dans ce qui est aujourd’hui l’Ukraine ». »

En réponse à la protestation du ministère ukrainien des Affaires étrangères, la partie hongroise n’a pris aucune mesure.

L’ambassadeure a également exprimé ses regrets au sujet de l’incident: «Je suis convaincu que l’utilisation des [droits de réunion pacifique] n’excuse pas l’inscription au dos d’un participant d’action « D’après la loi, le Transcarpatie fait partie de la Hongrie. Pour l’autodétermination pour toutes les nations opprimées, contraintes de vivre en Ukraine »… Et pour l’exhaustivité de l’image – le drapeau officiel de l’autonomie catalane. »

Etiquette: