La ville de Raqqa, aux mains de Daech depuis début 2014, serait désormais «entièrement libérée» de l’organisation terroriste, affirme Al Arabiya.

Les derniers détachements de Daech retranchés à Raqqa, principal fief du groupe djihadiste dans le pays, auraient déposé les armes et se seraient rendus aux Forces démocratiques syriennes, annonce la chaîne Al Arabya, citant ses propres sources.

Ainsi, la ville considérée comme l’un des derniers bastions djihadistes dans l’Est syrien serait désormais «entièrement libérée», poursuit le média.

La coalition internationale affirme de son côté qu’entre 300 et 400 djihadistes se trouveraient à Raqqa, où quelque 4.000 civils seraient toujours pris au piège.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par l’aviation de la coalition, affirment avoir reconquis près de 90% de Raqqa. Mais les djihadistes sont toujours retranchés dans des réduits du centre-ville. Un commandant kurde avait indiqué jeudi qu’«au moins 15 combattants de Daech» s’étaient rendus ces derniers jours avec leurs familles, «soit 100 personnes au total».

Etiquette: