Des militaires russes du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont aidé les Syriens à restaurer l’approvisionnement en eau et en électricité dans le village d’Al Mushrefa, dans la province de Damas.

Grâce à l’aide du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, des spécialistes syriens sont parvenus à faire revenir l’eau et l’électricité dans le village syrien d’Al Mushrefa situé dans la province de Damas, a déclaré aux journalistes l’électricien Yahya Annoukh.

«Avec le soutien des militaires russes, nous avons restauré 50 kilomètres de lignes électriques vers le village. Notre première priorité est de remettre le courant à l’ensemble de la localité. Nous commençons par les écoles, les hôpitaux et ensuite nous rétablirons le courant dans les immeubles», a-t-il précisé.

En quittant le village, les terroristes ont entre autres détruit la station de distribution d’eau. Pour restaurer l’approvisionnement, des spécialistes ont réparé quatre kilomètres de tuyauterie, a raconté l’ingénieur Mohammed Azzouz.

«C’est le seul lieu d’où vient l’eau, nous étions très inquiets que les terroristes s’emparent de la pompe. Nous n’en avons pas d’autre, et les terroristes ont coupé, pris ou détruit l’ensemble, jusqu’aux fils. Nous sommes cependant en mesure de distribuer entre 3.000 et 3.500 mètres cubes d’eau par heure», a-t-il ajouté.

L’armée russe coordonne le processus de restauration de l’infrastructure des régions libérées syriennes à la demande des autorités locales. En particulier, les anciens du village d’Al Mushrefa ont demandé eu Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie de les aider pour le déminage, la remise en état de l’oléoduc et des installations électriques.

Etiquette: ;