À Los Angeles il y a eu une manifestation contre décret rrécent contre la migration du présidentiel de Donald Trump.

L’action sous la devise #NoMuslimBanEver ( « Il n’y a pas d’interdiction contre les musulmans !»), organisé d’après une initiative du Conseil pour les relations américano-islamiques (CAIR), a réuni des représentants de divers groupes ethniques et religieux des États-Unis.

Les participants de l’action ont marché du district ethnique Little Tokyo («Petit Tokio») jusqu’au bâtiment du Musée national Japjnj-maméricain, où s’est tenu un meeting des adversaires de la Maison Blanche.

A la fin septembre Trump a signé un décret sur l’introduction de la restriction ‘obligation de visa pour les citoyens de certains pays, dont l’Iran, la Libye, la Syrie, le Yémen, la Somalie, le Tchad, la Corée du Nord et le Venezuela.

L’étude de l’Union Américaine des libertés Civiles (ACLU) dit que la décision du président américain va influencer l’obtention des «cartes vertes» aux milliers du peuple de l’Iran, la Libye, la Syrie, le Yémen et la Somalie.

Etiquette: ;