Le parlement syrien a de nouveau réclamé dimanche le départ sans condition des unités turques introduites par Ankara dans la province d’Idlib dans le cadre de l’opération militaire annoncée par le Président Recep Tayyip Erdogan.

La Syrie exige que la Turquie retire ses militaires du territoire syrien sans aucun préalable, a déclaré dimanche à Saint-Pétersbourg le président de l’Assemblée du peuple de la Syrie Hamoud Al-Sabbagh.

«Le parlement syrien exige le départ des troupes turques sans aucune condition préalable», a indiqué M.Al-Sabbagh lors d’une réunion de l’Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP).

Selon le président du parlement syrien, Ankara a envahi la province d’Idlib et «porte atteinte à la souveraineté syrienne».

«Le parlement syrien condamne les actions de la Turquie. Nous les considérons comme une menace pour la sécurité de nos citoyens et une violation du droit international», a conclu M.Al-Sabbagh.

Il s’agit de la première réaction officielle de Damas à la nouvelle opération militaire lancée jeudi par Ankara contre les terroristes du Front al-Nosra dans la province d’Idlib. Dans le cadre de cette opération annoncée le 7 octobre dernier par le Président turc Recep Tayyip Erdogan, des forces spéciales turques et 30 véhicules blindés ont été déployés.

Etiquette: ; ;