Le ministère tunisien de la Défense a indiqué, lundi, que ses forces avaient sauvé 25 migrants illégaux, samedi, près des côtes de la ville de Zarzis, dans le Sud-Est du pays.

Le ministère a souligné, dans un communiqué publié sur son site officiel, que « les migrants illégaux étaient à bord de deux bateaux qui sont tombés en panne à 70 Km des côtes de la ville de Zarzis », sans fournir des détails sur les nationalités des migrants.

« Une unité navale militaire est intervenue après avoir été alertée de la présence de deux bateaux en panne, au large, transportant des migrants illégaux », a précisé le communiqué.

Ces migrants étaient partis, discrètement, des plages de Ben Guerdane et de Djerba, vendredi dernier, selon le même communiqué, qui n’a pas précisé leur destination.

Le phénomène de la migration illégale à partir des côtes tunisiennes s’est amplifié, entre les mois de septembre dernier et d’octobre courant.

Le Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux (ONG) avait déclaré que 5 mille migrants tunisiens étaient parvenus aux côtes italiennes, au cours des trois derniers mois.

Le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti, avait indiqué, mercredi dernier, que le nombre des migrants qui arrivent au pays, à travers la mer, en provenance de la Tunisie et de l’Algérie, avait considérablement augmenté.

Il a assuré que le nombre des migrants qui sont arrivés à l’île de Lampedusa à partir de la Tunisie, s’était multiplié par 3, depuis l’année dernière.

Etiquette: