Les Forces armées turques ont reconnu la mort de deux soldats dans l’explosion d’un engin artisanal dans le nord de l’Irak.

Armée turque

Deux militaires turcs ont trouvé la mort dans la région de la ville irakienne d’Al Zab (nord), a annoncé l’armée turque dans un communiqué diffusé lundi. Dans le même temps, huit membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), considéré par Ankara comme une organisation terroriste, ont été tués dans les raids aériens menés par l’aviation turque dans la région, constate le communiqué.

Auparavant, les médias turcs ont rapporté que deux militaires avaient été tués dans la province turque de Hakkari (sud-est), frontalière de l’Irak.

Le PKK, qui livre depuis plus de 30 ans une sanglante guérilla en Turquie, dispose de bases arrière dans les zones montagneuses du nord de l’Irak. La région est régulièrement bombardée par l’armée de l’air turque.Le ministère turc des Affaires étrangères a annoncé lundi avoir proposé à Bagdad de coopérer en vue de chasser les membres du PKK du territoire irakien.

«Nous sommes prêts à toute sorte de coopération avec le gouvernement irakien pour mettre fin à la présence du PKK sur le sol irakien», a déclaré le ministère.

Etiquette: ;