Olga Kovitidi, membre de Conseil de la Fédération de Russie, a commenté les déclarations ukrainiennes concernant la tactique de la meute de loups applicable contre la flotte russe.

Elle se résume à faire attaquer les grands navires de l’ennemi par des groupes de petits vaisseaux. Pour la sénatrice, cette idée aurait été proposée par Washington.

Olga Kovitidi, membre du Comité de la défense et la sécurité de Conseil de la Fédération de Russie (chambre haute du parlement russe), a commenté la tactique de la meute de loups adoptée par les forces navales ukrainiennes pour affronter la flotte russe de la mer Noire.

«La pensée militaire ukrainienne s’est encore une fois surpassée. «La meute de loups» est une tactique de poursuite de navires ennemis par des sous-marins pour atteindre une supériorité numérique. Quel rapport avec des navires lance-missiles, je ne comprends pas. La tactique proposée par les militaires de Kiev ne fait pas sourire que les militaires, d’autant que l’Ukraine n’a pas de sous-marins. C’est pourquoi, nous pouvons une fois de plus sourire et continuer à nous occuper de nos affaires», a-t-elle déclaré.

Selon la sénatrice, c’est Washington qui aurait pu suggérer l’idée de cette tactique à Kiev.

«Les États-Unis ont pour l’instant transformé l’Ukraine à un simple fournisseur de matières premières. Ils ne sont aucunement intéressés par le développement et le renforcement de l’État ukrainien. C’est pourquoi, une pareille idée donnée par les maîtres d’outre-Atlantique a trouvé un soutien fort en Ukraine et n’a pas fait rire que la Russie», estime Mme.Kovitidi.

Auparavant, Kiev avait décidé d’adopter la tactique de la meute de loups contre la flotte russe de la mer Noire. Selon des militaires ukrainiens, cette tactique consiste en l’attaque par de petits navires lance-missiles d’un vaisseau ennemi beaucoup plus grand.

Etiquette: