Le ministère qatarien des Affaires étrangères a accusé les autorités saoudiennes d’avoir tenté d’influencer l’opinion publique dans le but de changer le régime du pays.

Mohammed bin Abdel Rahman Al Thani, ministre qatarien des Affaires étrangères, a déclaré dans une interview à CNBC que l’Arabie saoudite tentait de renverser le pouvoir au Qatar.

«Nous voyons que le gouvernement [saoudien] parle du renversement du régime. Nous voyons comment les autorités exhortent les gens à aller protester contre leur gouvernement, donc il s’agit de changement de régime», a déclaré M.Al Thani à la chaîne américaine.

«Nous voyons un pays qui fait revenir les âges sombres des tribus et les mettre en place afin de créer une pression sur les tribus réunies au Qatar», a ajouté le ministre.

Les sanctions imposées au Qatar ont rendu difficile la lutte contre le groupe terroriste Daech, a également noté le responsable qatarien. Selon le ministre, 90% des aliments et du soutien médical destinés aux troupes américaines combattant Daech passent par les frontières qui ont été fermées en raison du blocus des pays du Golfe.Selon M.Al Thani, cette politique étrangère nuit à la lutte contre les terroristes. De plus, il estime que la fermeture de l’espace aérien ne permet plus au Qatar de fournir un soutien stratégique.

Le 5 juin dernier, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis et l’Égypte ont déclaré rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l’accusant de soutenir le terrorisme. Les quatre pays ont été rejoints un peu plus tard par plusieurs autres pays musulmans.

Etiquette: ;