Le Kremlin a commenté les manifestations devant le siège du parlement ukrainien à Kiev qui ont fait plusieurs blessés parmi des Ukrainiens réclamant la mise en place d’un tribunal anti-corruption et la modification de la législation électorale.

La situation à Kiev, devenu depuis hier le théâtre de manifestations ayant pour but de créer un tribunal anti-corruption et de modifier de la législation électorale, est loin d’être stable. Le Kremlin surveille le déroulement des évènements, a déclaré Dmitri Peskov, le porte-parole du Président russe.

«Nous surveillons ce qui se passe là-bas, la situation est loin d’être stable», a commenté M.Peskov.

Il a en outre souligné qu’il était encore impossible de dire si les évènements dans la capitale ukrainienne étaient en mesure d’influer sur la mise en œuvre des accords de Minsk portant sur le règlement de la situation dans le sud-est du pays.Quelques milliers de personnes se sont rassemblées mardi dans le centre de la capitale ukrainienne pour exiger la suppression de l’immunité parlementaire, la modification de la législation électorale et la création d’un tribunal anti-corruption.

 

Les affrontements entre les manifestants et la police ont fait hier au moins dix blessés.

Etiquette: ;