Le gouvernement de Taïwan a affirmé aujourd’hui que les 23 millions d’habitants de l’île située au large de la Chine disposaient du droit « absolu » de décider de leur avenir.

Cette précision intervient en réponse au discours du président chinois en ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois. Dans son allocution, Xi Jinping a défendu un respect strict de l’intégrité territoriale chinoise et exclu l’idée d’une indépendance de Taïwan.

Pékin considère le régime démocratique de Taïwan comme une province sécessionniste qui doit être ramenée sous l’autorité du gouvernement chinois par la force si nécessaire. Le gouvernement taïwanais ajoute qu’il défendra fermement la sécurité nationale ainsi que la sûreté de ses habitants tout en s’engageant à préserver la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan.

Etiquette: