Les originaires des pays européens reviennent des zones de conflit. Ils deviennent une source de problèmes, ce qui contraint l’UE à renforcer le contrôle aux frontières, a déclaré Gilles de Kershov, coordinateur de l’UE pour la lutte contre le terrorisme en Tunisie.

Selon lui, vers 1500 mercenaires qui ont combattu dans les rangs des terroristes de Daesh sont déjà retournés en Europe de Syrie et d’Irak.
« Les mercenaires qui combattent aux côtés des terroristes de Daesh se transforment en un problème, pour la solution duquel il est nécessaire de renforcer les mesures de sécurité », a déclaré M. de Kershov.

Lors de sa visite en Tunisie, le coordinateur de l’UE a rencontré le chef du ministère des affaires intérieures de ce pays et les ministres de la défense nationale et celui de la justice pour discuter des questions de renforcement de la coopération dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme.

Etiquette: ;