La police italienne a annoncé aujourd’hui l’arrestation de sept personnes et le démantèlement d’un réseau de passeurs qui faisaient arriver clandestinement des migrants depuis la Grèce et l’Albanie.

Selon un communiqué de la police, « des contrebandiers historiques » de Brindisi (sud) utilisaient leur expérience dans la contrebande de cigarettes pour transporter ces migrants essentiellement syriens mais aussi irakiens ou somaliens.

Les migrants rejoignaient la Grèce via la Turquie, puis des membres de la bande les logeaient dans les environs d’Athènes et, le moment venu, les transportaient en camion jusqu’à la côte où les migrants s’embarquaient pour rejoindre l’Italie. « Pour ce dernier trajet, le prix réclamé à chaque migrant tournait autour de 4.500 euros », assure la police.

Etiquette: