La crise autour de la Catalogne et du Kurdistan est devenue une conséquence des doubles standards de la part des pays occidentaux, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

«On voit que pour certains de nos collègues il y a de bons militants pour l’indépendance et la liberté, et il y a des séparatistes qui ne peuvent pas défendre même leurs droits à l’aide des mécanismes démocratiques », a déclaré M. Poutine lors d’une réunion du club de discussion « Valdaï » à Sotchi.

Il a noté en même temps :
« Ces doubles standards » servnent de meilleur exemple et cachent une menace sérieuse pour le développement de l’Europe et d’autres continents pour la promotion des processus d’intégration dans le monde entier ».

En soulignant que dans la situation de la déclaration de l’indépendance de la Catalogne, « l’Union européenne et toute une séries d’Etats ont montré une condamnation unanime des pro-indépendance », M. Poutine s’est posé la question : «Il a fallu penser avant, est-ce que personne n’a pas su les contradiction pendant des siècles, les contradictions au sein de l’Europe ? Cependant, mais à un moment la désintégration d’un certain nombre d’Etats en Europe a été samuée, sans cacher leur joie dans cette affaire. »

Etiquette: ;