Le chef du groupe islamiste pakistanais Jamaat-ul-Ahrar, à l’origine de plusieurs attentats suicide parmi les plus meurtriers ces dernières années au Pakistan, a été tué aujourd’hui par une frappe de drone américain en Afghanistan, a annoncé un porte-parole.

 

« Notre chef, Omar Khalid Khorasani, a été blessé dans une frappe récente de drone en Afghanistan. Il était grièvement blessé et aujourd’hui il est devenu un martyr », a déclaré Asad Mansoor, porte-parole de l’organisation.

Jamaat-ul-Ahrar est une faction dissidente des taliban et a soutenu par le passé le groupe Etat islamique au Moyen-Orient.

Etiquette: ;