Depuis des semaines, l’atmosphère devant la Rada d’Ukraine reste véritablement survoltée.

Kiev semble ne pas encore s’être remise des affrontements qui se sont enchaînés cette semaine. Pourtant, ce dimanche, la place de la Constitution de la capitale ukrainienne regroupe de nouveaux des manifestants.

Для плеера требуется установить Flash Player

Qu’est-ce qui est à l’origine de ce rassemblement ?

Auparavant, l’ancien Président géorgien et ex-gouverneur de la région d’Odessa, Mikhaïl Saakachvili, avait annoncé un rassemblement intitulé «Maïdan reform» devant la Rada suprême. Il a déclaré que cette initiative serait consacrée à la discussion du «scénario de la victoire sur les oligarques en Ukraine».

Qui se sont réunis devant le bâtiment de la Rada ?

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dimanche après-midi devant le bâtiment de la Rada d’Ukraine à Kiev. Des membres du parti de Mikhaïl Saakachvili Mouvement de nouvelles forces et David Sakvarelidze, ainsi que des députés ukrainiens y prennent part. Certains hommes politiques sont déjà intervenus sur la scène installée sur la place de la Constitution.

Que se passe-t-il exactement à la place de la Constitution à Kiev ?

Les gens se sont rassemblés près de la scène installée sur la place de la Constitution, juste devant le bâtiment du parlement ukrainien. Selon les médias présents sur les lieux, les manifestants ne brandissaient pas de drapeaux politiques, mais le drapeau national ukrainien et celui de l’Union européenne.

On y chante des chants patriotiques. Les participants à l’assemblée ont conduit sur scène une personne déguisée en Piotr Porochenko assis sur les épaules d’un cosaque ukrainien et tentant dans ses mains un sac rempli d’argent, ce qui a suscité rires et applaudissements.

Près de 5.000 Ukrainiens, menés notamment par l’ex-Président géorgien Mikhaïl Saakachvili, ont manifesté mardi devant le parlement à Kiev pour exiger la suppression de l’immunité parlementaire, la modification de la législation électorale et la création d’un tribunal anti-corruption. Les affrontements entre les manifestants et la police ont fait au moins 10 blessés.

Etiquette: ; ;