Les autorités américaines ont annulé le visa de l’investisseur et le chef du fonds « Hermitage Capital », William Browder, a rapporté Browder lui-même sur Twitter, en répondant à la question de l’ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, Michael McFaul, si eb effet le visa avait été revoqué.

« Oui, cela est arrivé le jour où les Russes ont envoyé à l’Interpol le cinquième mandat d’arrestation », écrit Browder.

Plus tôt, it érait devenu connu que la Russie avait inscrit Browder à la base d’Interpol pour une demande d’arrestation.

Browder a été le plus gros investisseur étranger en Russie de 1995 à 2007. En 2013, le tribunal de Moscou par contumace l’a condamné à neuf ans de prison pour une affaire criminelle de fraude financière.

En particulier, il est accusé d’évasion fiscale et d’une tentative de violation des obligations d’un agent fiscal.

Le 17 octobre 2017, dans le cas de l’entrepreneur William Browder, la Cour Tverskoy de Moscou à procédé à l’interrogatoire de l’avocate russe Natalya Veselnitskaya.

Le procès du tribunal Tverskoy de Moscou est le deuxième cas contre Browder. Les procédures sont tenues par contumace, les accusés étant à l’étranger.

Les victimes dans le cas sont les trois département de gestion des actions accréditives à Moscou qui, dans une affaire pénale, ont engagé une poursuite civile aux accusés pour le montant des dégâts, faisant plus de 3,5 milliards de roubles.

Etiquette: ;