Si l’on veut lutter pour ses droit, si l’on est fatiqués de ce qui se passe autour, rien ne pourra empêcher de changer les choses vers le bien.

Cette idée a été magnifiquement provée par la plus vieille habitante de la commune de San Martino di Lupari, qui se trouve dans la province italienne de Padoue, Maria Teresa Baggio, qui va bientôt souffler 102 bougies, a participé au référendum régional d’autonomie qui s’est tenu ce dimanche en Vénétie, a déclaré un représentant de la commission électorale.

«Si je suis venue aujourd’hui, ça veut dire que ce référendum en vaut la peine», a déclaré la vieille dame citée par un représentant de la commission électorale.

D’après lui, la femme est une admiratrice de l’actuel président de la région de la Vénétie, l’homme politique Luca Zaia.

Des referendums visant à réclamer à Rome davantage d’autonomie se sont déroulés ce dimanche dans les régions italiennes de Lombardie et de Vénétie. La région de Vénétie a annoncé en début de soirée une participation de 50,1 %, alors qu’en Lombardie la mobilisation vers 19h00 n’atteignait que 30 %, relate l’Agence France-Presse.

Etiquette: ; ; ;