On prétend que la bataille de Hillary Clinton contre la maladie de Parkinson a atteint un stade où elle n’est plus capable de marcher sans aide.

Hier, Hillary a été vu lors d’un événement à Yale en utilisant des béquilles. Alors que les médias traditionnels ont attribué les béquilles à un orteil cassé, les experts ont souligné qu’un orteil cassé ne nécessite pas de béquilles avant-bras pour l’équilibre.

Ces événements amènent même des observateurs occasionnels à se demander à nouveau si Hillary a la maladie de Parkinson. Elle n’en a jamais parlé, mais il semble que ce soit le cas.

L’année dernière, les médias ont souligné que Hillary était très malade et ont déclaré qu’elle était malhonnête sur beaucoup de choses, y compris sa santé. À titre d’exemple, pendant la saison d’avant-élelctions en 2016, Hillary a eu une sorte de saisie ou d’attaque lors d’un arrêt dans un café.

La docteure d’Hillary, Lisa Bardack, est sorti après l’effondrement d’Hillary (9 – 11) pour déclarer une deuxième fois que la santé d’Hillary allait bien. Mais comme tout ce qui entoure Hillary, ce n’était clairement pas le cas. 71% des médecins dans une enquête sur Internet ont répondu que les préoccupations concernant la santé de Hillary Clinton étaient sérieuses et pourraient être disqualifiant pour le poste de président des États-Unis. FOX Business News a ensuite partagé une vidéo des quintes de toux d’Hillary.

Etiquette: