Un homme a bravé la sécurité aujourd’hui et jeté des petits drapeaux russes au passage du président américain Donald Trump lors de sa venue au Congrès.

« Trump égale trahison ! » a lancé l’homme à quelques mètres du dirigeant, qui a poursuivi, imperturbable, son chemin au côté de son hôte, l’homme fort du Sénat Mitch McConnell, dans un couloir du Capitole.

« Ce président a comploté avec un agent du gouvernement russe pour voler les élections », a encore crié l’homme, après avoir été interpellé dans le calme par la police du Capitole. Il se trouvait parmi les journalistes qui couvraient la visite de Donald Trump aux sénateurs de la majorité, lors de leur déjeuner de groupe hebdomadaire. Il ne s’est pas approché du dirigeant, que les drapeaux n’ont pas touché.

Le manifestant s’est identifié comme Ryan Clayton, de l’organisation nommée Americans Take Action et qui milite pour la destitution du 45e président américain. Il avait déjà distribué des drapeaux russes lors d’une conférence conservatrice près de Washington. Plusieurs enquêtes sont en cours, au Congrès et par le procureur spécial Robert Mueller, sur les ingérences de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016, notamment sur une éventuelle collusion avec des membres de l’équipe de campagne du milliardaire. Leurs conclusions n’ont pas été rendues.

Etiquette: ; ; ;