L’ambassadeur de la République islamique d’Iran en France et le secrétaire général du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères ont discuté de l’essor des relations bilatérales ainsi que des questions régionales et internationales.  

Hier, 24 octobre, Maurice Gourdault-Montagne et Abolqassem Delfi se sont rencontrés à Paris pour discuter des moyens d’élafgissement des relations entre les deux pays Téhéran-Paris ainsi que des récentes évolutions survenues au Moyen-Orient et dans le monde entier.

Lors de ce tête-à-tête, le secrétaire général du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, Maurice Gourdault-Montagne, a déclaré que son pays prêtait une importance toute particulière à ses relations avec l’Iran, disant que la France était totalement prête à exploiter les capacités politiques et économiques des coopérations Téhéran-Paris.

Maurice Gourdault-Montagne a souligné que la République islamique d’Iran avait honoré tous ses engagements pris dans le cadre de l’accord nucléaire et a ajouté que la France appelait tous les pays signataires à respecter ce document.

Il a ensuite souligné que les deux pays devraient élargir leur coopération économique dans le cadre d’une commission mixte afin d’augmenter le volume de leurs échanges commerciaux.

De son côté, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran en France Abolqassem Delfi a évoqué les pas concrets que l’Iran et la France avaient franchis pour développer leurs relations, disant que la mise en application des accords et des contrats conclus lors de la visite du président Rohani à Paris pourrait donner un coup de pouce aux relations bilatérales entre les deux pays.

M. Delfi a rappelé l’engagement de l’Iran à l’accord nucléaire de 2015 et a qualifié d’important le rôle de l’Union européenne, notamment de la France dans la mise en application de cet accord.

Etiquette: