Le ministère de la Sécurité et de la Justice des Pays-Bas n’aura pas publié les documents sur le crash du Boeing 777 de Malaisie dans le Donbass en juin 2014, indique le rapport sur le site du Conseil des Pays-Bas.

Selon la décision de l’organisation, «le droit du gouvernement au déroulement secret de ses activités, l’unité de la politique de l’État et la sensibilité de la question sont plus importants que la divulgation de l’information ».

La décision a été une réponse aux plaintes des médias néerlandais – Volkskrant, les chaînes de télé RTL et NOS – des difficultés d’obtenir des informations sur l’enquête de la catastrophe. En même temps, le Conseil d’Etat a noté que l’Etat attache une grande importance à la transparence dans la couverture de l’enquête.

Etiquette: ;