La Bosnie-Herzégovine est en dislocation, parce que c’est l’unité privée de capacité de vivre, a déclaré le président de la Republika Srpska, Milorad Dodik.

En même temps, selon lui, sin Etat est autonome et autosatisfaisant.

M. Dodik a déclaré que la Bosnie existerait si elle respectait les Accords de Dayton – le document d’après-guerre définissant la structure et le fonctionnement des autorités dans ce pays. Mais la pratique montre le contraire.

À cet égard, le Président a évoqué les tentatives de Sarajevo officielle à rejoindre l’OTAN.

« Il n’y a pas de contestation qu’un jour au niveau la Bosnie, elle, résoudrait ce problème, mais nous avons droit à notre opinion. Nous ne voulons pas être la frontière de l’OTAN sur la Drina. Ce n’est pas le problème de Dayton, c’est celuià nous, qui y vivent ».

Etiquette: ; ;