Les force pro-Assad et meurs alliés ont repris au groupe « Etat islamique » une station de pompage de pétrole dans l’est de la Syrie, a annoncé aujourd’hui le service de presse du Hezbollah libanais, organisation chiite qui épaule militairement le régime de Damas.

La station de pompage « T2 » est « considérée comme un tremplin vers une progression de l’armée et de ses alliés en direction de la ville d’Abou Kamal(…), dernier bastion de l’organisation Daesh en Syrie », lit-on dans l’annonce du service de presse.

Abou Kamal se trouve dans la province de Deir ez-Zor, limitrophe de l’Irak, en face de la localité irakienne d’Al Kaïm. L’Irak a annoncé jeudi le déclenchement d’une offensive visant à reconquérir Al Kaïm et Raoua, les dernières poches de résistance de l’EI sur son sol, près de la frontière syrienne.

Etiquette: ; ;