Des confrontations ont eu lieu, jeudi, dans la capitale grecque Athènes, entre les agents de police et des étudiants, ayant tenté d’entrer au siège du parlement.

« Les étudiants se sont rassemblés au centre de la capitale Athènes, en réponse à un appel lancé par des groupes de Gauche, pour protester contre l’interdiction de la distribution gratuite des livres universitaires », a rapporté le correspondant d’Anadolu.

Les étudiants se sont dirigés, à pieds, vers le siège du parlement grec, scandant des slogans contre l’arrêt de la distribution gratuite des livres universitaires.

A leur arrivée au jardin du parlement, les étudiants ont pris à partie des éléments de la police, qui ont réagi en lançant des bombes lacrymogènes, a précisé le correspondant.

Selon les données de la direction de police de la capitale Athènes, il n’y a pas eu de blessés parmi les étudiants et les policiers et aucun des protestataires n’a été arrêté.

Etiquette: